Le traitement de la dépression chez les personnes âgées

Environ 15 à 20% de la population mondiale souffre de la dépression. Mais les personnes âgées sont les plus touchées par ce trouble psychologique. Quels sont les traitements possibles contre ce trouble chez les plus âgées ?

C’est quoi la dépression ?

Plus fréquente chez les hommes que chez les femmes, la dépression est un trouble pathologique entrainant durablement une humeur triste et un désintéressement pour la plupart des activités. De par leur âge et l’évolution de leur organisme, les personnes âgées sont des plus exposées à ce trouble.

Les causes de la dépression chez les personnes âgées.

La dépression est due dans l’ensemble à un déséquilibre dans le cerveau. Ce déséquilibre intervient chez les personnes âgées suite à des problèmes de santé tels qu’une maladie chronique ou un AVC. Cela peut aussi arriver suite à une mauvaise administration de médicaments (les neuroleptiques, les antihypertenseurs, les glucocorticoïdes). Plusieurs autres causes sont à l’origine de la dépression chez les personnes âgées. On peut citer entre autres

  • les violences sexuelles ;
  • la solitude ;
  • les difficultés affectives ;
  • le veuvage ;
  • le deuil ;
  • la maltraitance financière…

Les symptômes de la dépression chez les personnes âgées.

Le quotidien des personnes atteintes de dépression est fait de plaintes somatiques et de tristesse. Une personne dépressive a des difficultés à porter ses vêtements voire à téléphoner. Elle boycotte ses activités habituelles au profit de la solitude. Elle peut aussi manquer d’appétit, d’énergie et de concentration.  Face à certaines situations il manifeste des réactions d’inquiétudes disproportionnées mais peut aussi faire montre de peu d’émotion.

Le traitement de la dépression chez les personnes âgées.

La dépression chez les personnes âgées peut être guérie par des traitements physique, psychologique et psychothérapeutique. Les antidépresseurs, la sismothérapie et la stimulation magnétique transuranienne sont les traitements physiques les plus connus. Mais le mal peut aussi être traité grâce à la thérapie de soutien, aux thérapies cognitivo-comportementales, aux psychothérapies d’inspiration analytique et aux thérapies familiales.

Que retenir ? Être dépressif n’est pas une fatalité. Ne pas se faire traiter peut cependant avoir des conséquences terribles.