Quelles sont les différentes parties d’une fleur de CBD ?

La fleur de CBD, comme toutes les fleurs, a une certaine anatomie, même si elle en a une plus complexe. Elle est composée de plusieurs sections avec chacune son propre rôle. Quelles sont alors les différentes parties d’une fleur de CBD ? 

Le calice

Encore appelé bractée, le calice est l’organe qui assure la fonction de protection de la fleur. Les feuilles purement vertes de cette fleur ont la forme un peu distinguée de goutte d’eau et sont recouvertes d'une couche de cellules résinifères assez épaisse avec tous les composants de la fleur. C’est au niveau du calice que l’on retrouve le plus de composants cannabinoïdes. Cependant, il est très vulnérable à la pollinisation, car il n'est responsable que de la transmission d'une seule graine. Notez que la structure du calice peut différencier d’une fleur de CBD à une autre. Visitez le site ohcbd.fr pour en lire davantage. 

Le pistil et le stigmate 

Encore appelé les poils, le pistil est l’organe femelle de la fleur qui rend sa reproduction possible. Il est composé de l’ovaire et de l’excroissance de l’ovaire. Quant à l'organe appelé stigmate, il permet de récupérer le pollen déposé par l’organe mâle. Au début, il a une couleur blanche et prend une couleur plus sombre quand il se développe. Au moment de son assombrissement, il peut prendre des teintes jaunes, orange, rouge ou encore brune. La principale fonction de ses deux organes est la reproduction, mais ils peuvent également permettre de déterminer la progression de la plante. 

La tête de la fleur et les trichomes 

La tête de la fleur est un amoncellement de fleurs composées par une variété de bourgeons qui poussent l’un à côté de l’autre. La tête principale, encore appelée bourgeon apical, généralement grande, se situe à l'apex de sa tige principale et les plus petites naissent des nœuds situés au niveau des branches en aval. En ce qui concerne les trichomes, ils ont pour rôle de protéger les plantes de CBD contre les différentes maladies et parasites. De très petites tailles, ils sont toutefois reconnaissables grâce à la résine présente sur les pousses situées au niveau des extrémités de la plante.